Sécheresse : arrêté préfectoral du 16 juin 2022

Après un mois de mai qui a battu des records de température, le Gard connaît un début de mois de juin très chaud et très sec avec un fort déficit pluviométrique. Les services de Météo-France ne prévoient pas de précipitations significatives, et les températures s’annoncent très élevées pour les prochains jours.

Dans ces conditions, la situation déjà dégradée observée sur certaines nappes et certains cours d’eau du département devrait s’aggraver, sachant que les déficits sont déjà particulièrement marqués sur la majorité des cours d’eau.

Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard a décidé de :

  • placer en alerte renforcée les zones Vidourle, Cèze amont et Cèze aval ;
  • placer en alerte les zones Ardèche gardoise, Hérault amont gardois, Gardon amont et Gardon aval ;
  • placer en vigilance la zone Dourbie-Trévezel ;
  • maintenir la vigilance déjà en place sur les zones Vistrenque-Costières-Vistre et Rhône et Camargue gardoise.

L’arrêté préfectoral pris le 16 juin est disponible ici.